Procès Microsoft : l'accusé saisit la Cour suprême

Le géant de Redmond veut faire infirmer le jugement en appel du 28 juin le rendant coupable d'abus de position dominante. Microsoft reprend l'argumentaire ayant permis l'annulation du premier jugement, à savoir les manquements du juge Jackson.