Pourquoi Google et Facebook ont-ils été lourdement sanctionnés par la Cnil ?
 

L'autorité a estimé que les visiteurs des sites google.com, youtube.com et facebook.com ne pouvaient pas refuser les cookies aussi simplement que de les accepter. Une règle pourtant mise en place en octobre 2020.