free logo
 

L’opérateur va devoir payer 300 000 euros d'amende. La Commission lui reproche de ne pas avoir assuré la sécurité des données personnelles de ses abonnés et de ne pas avoir tenu compte de l'opposition de certains d'entre eux à toute prospection commerciale.