Pour Jean-Yves Lafesse, Dailymotion dépasse les bornes

Pour Jean-Yves Lafesse, Dailymotion dépasse les bornes
 

L'amuseur public assigne la plate-forme de vidéos devant le tribunal de grande instance de Paris pour la diffusion sans autorisation de ses sketchs. Il demande deux millions de dommages et intérêts.