Oracle souffle Retek à la barbe de SAP

Promis à SAP, l'éditeur américain Retek tombe finalement dans l'escarcelle d'Oracle. Ce dernier rafle la mise pour 650 millions de dollars. SAP n'a pas voulu surenchérir.