Nokia : la révolution qui ne concerne personne