Nissan a laissé traîner ses codes sources sur la Toile... à cause d'une erreur de débutant
 

Un serveur de développement était accessible par les identifiants « admin/admin » et donnait accès, entre autres, à des applications mobiles, des librairies et des outils de diagnostic.

Votre opinion

Postez un commentaire