Microsoft rattrape Corel par la manche

Conséquence inattendue de la fusion entre Corel et Inprise, Microsoft deviendra le deuxième actionnaire de l'éditeur de WordPerfect. Corel se positionne pourtant comme un adversaire direct de la compagnie de Steve Ballmer.