Microsoft déçoit au troisième trimestre