Malgré la crise, les informaticiens restent mobiles

Ces dernières années, les perspectives de mobilité étaient facilitées par le contexte économique. En 2001, la situation a changé. Néanmoins, selon un sondage réalisé par 01 Informatique, et à paraître vendredi, 17,2 % des informaticiens interrogés ont bougé au cours des six derniers mois.

Votre opinion

Postez un commentaire