L'opérateur OneTel en liquidation judiciaire

Plombé par une dette de 108 millions d'euros et lâché par ses actionnaires historiques, l'australien devrait cesser ses activités. Malgré 178 000 clients revendiqués dans l'Hexagone, la filiale française se refuse à tout commentaire.