L'informatique n'est plus en odeur de sainteté à Wall Street

Durant la seule journée de vendredi, le Nasdaq a perdu 5 % de sa valeur. Coupable : l'ensemble de l'industrie informatique, qui a passé sa semaine à multiplier les mauvaises nouvelles.