Les services électroniques changent de régime fiscal

A partir du 1er juillet, les sociétés de services en ligne se doivent d'appliquer la nouvelle législation européenne en matière de TVA. Une mesure qui vise à réduire les distorsions de concurrence.