Les opérateurs mobiles priés de baisser leurs tarifs

Bouygues, Orange et SFR sont prévenus. Si leurs prix ne diminuent pas d'ici à septembre, l'Etat ouvrira le marché à la concurrence. Premier à réagir, SFR, qui consent une baisse du prix des Texto, à certaines conditions.