Les informaticiens de Schneider Electric toujours en colère

Les grévistes reprennent le travail. Mais continuent de juger inacceptables les conditions de transfert chez Capgemini.