Les informaticiens de Schneider Electric toujours en colère

Les grévistes reprennent le travail. Mais continuent de juger inacceptables les conditions de transfert chez Capgemini.

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • CacaBoom
    CacaBoom     

    Ils ont raison de lutter.
    Info-ingérance = achat de viande en gros. Ce qui ne pourrait pas étre facturé - c'est le terme - finira en boites de conserve ou en farine animale ...

    Triste sort pour ces pions à Bac +4/5/6 ...

Votre réponse
Postez un commentaire