Les Etats-Unis sur le point d'ajouter le plus gros fabricant de composants chinois à leur liste noire
 

Le SMIC, pour Semiconductor Manufacturing International Corporation, serait la nouvelle victime chinoise de l'administration Trump. Le Département du Commerce américain l'aurait inscrit sur son registre de sociétés à risque, pour des raisons de sécurité nationale.

Votre opinion

Postez un commentaire