Les cyberespions russes s’attaquent aux diplomates européens par stéganographie
 

Des outils assez nouveaux et sophistiqués du groupe The Dukes, alias APT 29, ont été détectés récemment dans le cadre d’une opération d’espionnage qui remonte à 2013.  

Votre opinion

Postez un commentaire