Le WAP ne sera pas facturé comme le minitel

Six mois après l'ouverture de son service WAP, France Télécom dresse un bilan pour le moins contrasté, mais maintient ses ambitions.