Le site d’adultère Ashley-Madison a piraté l’un de ses concurrents
 

Les données internes volées montrent que l’entreprise a siphonné en 2012 la base utilisateurs de Nerve.com, un site de rencontres avec qui elle voulait pourtant nouer un partenariat.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire