Le Québec joue la carotte fiscale pour attirer les sociétés high-tech

Prises en charge salariales, exemptions d'impôts : la Belle Province fait tout pour séduire le secteur des nouvelles technologies. Mais cette générosité pourrait peser lourd sur le budget de l'état.

Votre opinion

Postez un commentaire