Libra
 

Visa et Mastercard refusent désormais de soutenir publiquement l’initiative de Facebook. Un revirement qui s’explique par les réactions hostiles de plusieurs États et autorités de régulation.

Votre opinion

Postez un commentaire