Le plaider-coupable appliqué au peer to peer

Le plaider-coupable appliqué au peer to peer
 

Les juges ont condamné à une peine allégée un internaute accusé de contrefaçon reconnaissant sa culpabilité.