Le piratage en salle pris dans les filets de la police

Les responsables de trois réseaux ont été interpellés la semaine dernière. Ils enregistraient les films dans les salles de cinéma avant de les diffuser sur Internet. Ils risquent jusqu'à trois ans de prison et 300 000 euros d'amende.