raw.jpg
 

Les start-up françaises vont profiter d’un plan de relance spécifique, en plus de celui de 4 milliards pour l’ensemble des entreprises. L’un des buts est d’éviter leur rachat par des fonds étrangers.

Votre opinion

Postez un commentaire