En France, Amazon diviserait ses impôts au moins par trois

Mis à jour le
En France, Amazon diviserait ses impôts au moins par trois
 

En 2011, le site de vente en ligne n’a payé en France que 3,3 millions d’euros d’impôts sur les bénéfices. Si l’on se réfère à son activité réelle, il aurait dû payer 10 à 30 millions d’euros.

Votre opinion

Postez un commentaire