Le FAI Oréka bénéficiaire depuis l'abandon du gratuit

En remettant en cause son principe fondateur, c'est-à-dire l'Internet gratuit, le FAI a atteint l'équilibre financier mais a perdu 600 000 abonnés.

Votre opinion

Postez un commentaire