Le copieur de Rodez innocenté en appel

Le tribunal de Rodez avait relaxé en octobre dernier un jeune homme, pris en possession de 500 films copiés. Le jugement vient d'être confirmé par la cour d'appel de Montpellier. La Cour de cassation va trancher.