Le chiffrement open source GnuPG, sauvé in extremis par les dons des internautes

Mis à jour le
Le chiffrement open source GnuPG, sauvé in extremis par les dons des internautes
 

Tenue à bout de bras par un seul développeur, cette technologie essentielle pour la protection des communications sur Internet risquait de tomber aux oubliettes.

Votre opinion

Postez un commentaire