L'après-Napster a commencé

Le service gratuit d'échange de fichiers musicaux ne survivra sans doute pas aux assauts des majors. Mais d'autres systèmes prolifèrent déjà.