La présidente de World Online finit par démissionner

Sous pression depuis plusieurs jours, menacée de poursuites judiciaires, Nina Brink, la très controversée présidente du fournisseur d'accès hollandais quitte son poste. " Dans l'intérêt de l'entreprise ", précise le conseil de surveillance.

Votre opinion

Postez un commentaire