La diffamation sur le Net soumise aux règles de la presse

Selon l'AFP, la cour de cassation a aujourd'hui rendu public un arrêt fixant la prescription des délais des délits de diffamation et d'injures sur Internet à trois mois, à compter de la date de première diffusion.

Votre opinion

Postez un commentaire