La diffamation selon la LEN passe en justice

Le tribunal de grande instance de Paris condamne un webmaster dont les sites Internet portaient atteinte à l'image de la société Groupama. Free, qui avait suspendu l'accès aux sites pour se mettre en conformité avec la LEN, voit sa responsabilité écartée.