La Cnil épingle deux jouets connectés pour « atteinte grave à la vie privée »
 

La poupée Cayla et le robot I-Que permettent à n’importe qui de se connecter en Bluetooth et d’espionner les enfants et leur entourage. Le fabricant a deux mois pour se conformer à la législation.

Votre opinion

Postez un commentaire