L’Unesco ne veut plus de voix de femme par défaut dans les assistants vocaux

Amazon Echo.
 
Amazon Echo. - Amazon

L’organisation regrette dans un rapport que les assistants vocaux contribuent à véhiculer les stéréotypes de genre. Et publie des recommandations pour éviter de perpétuer ces préjugés.

Votre opinion

Postez un commentaire