Intel a mis presque deux ans pour patcher la nouvelle faille dont sont victimes ses processeurs
 

Des chercheurs ont utilisé une attaque déjà connue pour faire fuiter des données sensibles d’un cœur de calcul vers un autre. Intel aura mis 21 mois pour trouver une solution.

Votre opinion

Postez un commentaire