Infogrames veut croire que la partie n'est pas finie

Plombé par sa dette et menacé d'OPA, le groupe de Bruno Bonnell persiste à rêver de leadership mondial.

Votre opinion

Postez un commentaire