IBM finit difficilement l'année