IBM arrête son analyse chez Hyperion

La fin de ce partenariat a surpris. Sans le serveur Olap d'Hyperion, IBM se retrouve affaibli sur le marché du décisionnel.

Votre opinion

Postez un commentaire