Google accusé de vouloir espionner l’activité de ses employés

Logo Google
 

Une extension Chrome installée sur toutes les machines de l’entreprise est censée avertir les dirigeants de l’organisation de réunions massives. Une surveillance considérée comme abusive par les salariés, dans un contexte de défiance.

Votre opinion

Postez un commentaire