De récentes vagues d’attaques montrent que le petit code supplémentaire reçu par SMS ne met pas complètement à l’abri les utilisateurs d’une intrusion sur leur compte. Il faut rester vigilant.

A lire aussi