Free attaque un client en colère

Le FAI n'a pas apprécié certains termes utilisés par un abonné sur un site personnel. Ce client risque jusqu'à 15 000 euros de dommages et intérêts.