Formation en ligne, la mal aimée

Formation en ligne, la mal aimée
 

Les pouvoir publics ne devront pas trop longtemps négliger les cursus virtuels. Il en va de l'avenir de l'enseignement français.