Fleur Pellerin voudrait que la Cnil puisse être plus sévère

Fleur Pellerin voudrait que la Cnil puisse être plus sévère
 

Après les critiques européennes de Viviane Reding, c'est au tour de Mme Pellerin de regretter que les sanctions de la Cnil n'aient pas été plus lourdes. Elle compte y remédier.