facebook-1256.jpg
 

Une étude de Yale entend montrer le peu de bénéfices, voire l’effet contre-productif des programmes de fact checking qui signalent les contenus contestables.

Votre opinion

Postez un commentaire