Le candidat républicain utilise les réseaux pour diffuser de fausses informations sur le vote. Résultat : ses messages sont signalés.