Facebook accusé de conserver les données effacées de ses membres

Mis à jour le
Facebook accusé de conserver les données effacées de ses membres
 

L'autorité irlandaise de protection des données ouvre une enquête sur le réseau social, qui agrégerait des informations sur des internautes non inscrits et ne supprimerait pas de ses serveurs les données effacées par ses membres.