Droit à l'oubli : Manuel Valls se refait une virginité sur Twitter et Facebook

Mis à jour le
Droit à l'oubli : Manuel Valls se refait une virginité sur Twitter et Facebook
 

A nouveau gouvernement, nouveau départ sur les réseaux sociaux. Le Premier ministre a supprimé ses anciens messages, dont des traces restent sur la Toile. Un "droit à l'oubli" qui s'oppose au devoir de mémoire.