Des vues high-tech sur le "nouveau Drouot"

La fin du monopole des commissaires-priseurs ouvre la place de Paris aux appétits des investisseurs. Elle signe ainsi le retour d'internet sur le marché de l'art.

Votre opinion

Postez un commentaire