Un contrôle d'accès par reconnaissance veineuse
 
Un contrôle d'accès par reconnaissance veineuse - 35C3 (Creative Commons)

Considérée comme particulièrement sécurisée, la reconnaissance veineuse peut être piégée avec une fausse main ou un faux doigt, moulé en cire d’abeille. Quelques dizaines de minutes suffisent pour créer un tel dispositif.  

Votre opinion

Postez un commentaire