Des hackers chinois espionnent les activités japonaises partout dans le monde
 

Ils s’infiltrent dans les réseaux des entreprises nippones ou de leurs partenaires et y restent parfois pendant des mois. Même en France.